Vous trouverez les photos en cliquant sur Gallery, Cambrils 2012, mais n'ayant pas la possibilité de les légender, il est judicieux de lire cet article avant de les consulter.

LA METEO!!!!

Elle ne fut pas aussi clémente que lors des autres séjours : vent très fort le mardi qui fit lever de belles vagues ( à l'échelle de la Méditerranée, bien sûr) et gêna les cyclistes dans les lignes droites et les descentes. Ensuite le temps fut mitigé jusqu'au vendredi soir où l'énorme perturbation qui causa 10 morts en Andalousie remonta vers le Nord. Pas de problème pour nous si ce n'est l'annulation in extremis de la dernière sortie, une belle inondation au carrefour de l'hôtel fermé à la circulation, et quelques parties de belote pour occuper les troupes.

LES SORTIES CYCLISTES!!!!

Gilbert Lanne avait concocté 5 sorties dont celle du samedi annulée pour cause d'alerte météo. Il faudrait y rajouter une petite "mise en jambes" le lundi après midi, jour de notre arrivée.

  • Mardi : la Teixeta-Porrera- Falset-Col Roig au dessus de Colldejou : 83 km mais 1250 m de dénivelé.
  • Mercredi : la Mussara, col au dessus d'Alforja 1000 m de dénivelé majoritairement concentrés en 8, 5 km d'ascension.
  • Jeudi : sortie calme vers Pratdip, le col de Prevell puis l'ermitage et le col sans nom sur la grande route de l'Hospitalet de l'Infant à Falset : 585 m seulement et 73 km. Les plus costauds qui ont précédé le groupe partent vers l'intérieur et finissent par le col Roig et Colldejou pour atteindre un compte rond de kms.
  • Vendredi : Col d'Aforja, Cornudella del Montsant, Col des Marrades, Porrera, Teixeta : presque 90 km et 1072 m de dénivelé... pour les non spécialistes. A partir de Cornudella Michel, Francis L et Claude se joignent au groupe des plus forts pour escalader Siurana. Ce qui leur fera 272 m de plus et quels mètres ! Dès que ça grimpe c'est du 12-14% avec heureusement quelques replats à 6-7 % : tout cela pendant une petite dizaine de kms. Tous arrivent en haut....simplement pour l'honneur, la photo et les premières gouttes de pluie. Quant aux trois costauds ( Gilbert, Laurent, Philippe) ils continuent vers Prades, Falset et afficheront 130 km au compteur et un dénivelé estimé à plus de 1800 m.

LES SORTIES RÉCRÉATIVES!!!!

Les épouses ont profité de l'absence des pédaleurs pour parcourir le traditionnel paseo maritimo, visiter le port de pêche, le marché, bronzer, discuter. Au chapitre des innovations, la visite du parc botanique de Sama, demeure inspirée de l’architecture coloniale de la fin du XIX° s, la visite de la ville de Reus ( 110 000 hab.) et un beau patrimoine architectural des années 1900. Cette ville est la ville de naissance de Gaudi et ses disciples y ont beaucoup bâti dans le style du maître. Enfin, le samedi pluvieux a incité à la visite de l' agrobotiga locale sorte de Maïsadour avec en plus les productions végétales ou animales de toute la région.

Enfin, il faut signaler que quelques unes sont venues encourager leurs maris dans les difficultés en profitant ainsi des très beaux paysages du Priorat ( c'est le nom de la région viticole des premiers reliefs).

LA CONVIVIALITÉ!!!!

Elle fut bien sûr au rendez-vous : cañas et sangria,Champagne offert par Françis L pour son intronisation, Saint Michel fêtée avec les productions locales, boissons à table remarquablement négociées par le Directeur Technique qui fut aussi un capitaine de route dont les "Quieto hombre" furent écoutés.

Mais on ne pouvait passer sous silence la remarquable participation de Michel à un numéro d'acrobates russes lors du spectacle du soir. Les photos à venir sont de Philippe et Cathy.